ALT

Plateforme10, Lausanne s’offre un quartier des arts

Dans la continuité des 9 quais de la gare de Lausanne une 10e voie singulière attend les voyageurs et les amateurs d’arts et de culture. Plateforme 10. Attention ouverture imminente des portes.

Content image
Plateforme 10 est un projet de musée mené par la ville vaudoise de Lausanne, dans le Canton de Vaud, en Suisse, regroupant le Musée cantonal des Beaux-Arts, le Musée cantonal de la photographie, le Musée de design et d'arts appliqués contemporains

Les anciennes halles CFF aux locomotives de la gare créées en 1911 assises sur 25000 m2 au centre de la cité lausannoise ont été choisies pour établir un quartier inédit et novateur. Une fois la mue totalement accomplie, ce lieu laissé en friche depuis des dizaines d’années sera tout à la fois un centre muséal dédié à l’art et à la culture, un espace public de promenade et de passage articulé autour d’une esplanade ; une respiration en pente douce, le tout agrémenté de 4500 m2 d’espace vert, de restaurants et d’arcades. Au Cœur de ce projet ambitieux répondant au nom évocateur de Plateforme 10, la réalisation de deux bâtiments destinés à abriter le mcb-a, Musée cantonal des Beaux-Arts et les Fondations Toms Pauli et Félix Vallotton ainsi que le Musée de l’Élysée consacré à la photographie et le MUDAC Musée de Design et d’Arts Appliqués. L’ensemble, dont le coût global de réalisation avoisine les 200 millions de francs pour l’heure, rejoint la densité notable et la diversité du paysage muséal helvétique qui a le mérite de faire plus déplacer les foules que le cinéma !

Deux bâtiments, trois musées

Premier à éclore, le nouveau « palais » du mcb-a aux lignes épurées qui longent les voies ferrées est l’œuvre des architectes lauréats du concours international  Fabrizio Barozzi et Alberto Veiga. L’exécution des  travaux menée bon train pendant deux ans ont respecté les délais annoncés malgré l’ampleur de la tâche et des dimensions impressionnantes : 145 mètres de long, 20 m de large, 28 m de hauteur dont 6 enterrés ; soit encore 12500m2 de surface de plancher, 3220m2 de surfaces d’exposition totale, 1700 mètres linéaire de bibliothèque et  d’archives incluant les fonds des Fondations Vallotton (le mcb-a détient ainsi la plus grande collection au monde d’œuvres de l’artiste lausannois)  et Toms Pauli (collection de tapisseries anciennes). Del’ancienne halle, classée à l’inventaire cantonal d’architecture, les concepteurs ont préservé la verrière et intégré sa structure en façade du nouvel édifice en témoignage du passé. Aussi esthétique que fonctionnelle, l’étonnante peau isolante de 740000 briques qui enveloppe l’ouvrage  répond au besoin impératif de conservation des œuvres. Dans son prolongement, le deuxième bâtiment actuellement en cours de réalisation  baptisé « un musée, deux musées », va réunir le musée de la photographie et celui du design et des arts appliqués aujourd’hui respectivement installés rue de l’Élysée et place de la Cathédrale à Lausanne.

Le projet singulier des frères Manuel et Francisco Aires Mateus (Lisbonne, Portugal) donne vie à un écrin cubique composé de deux éléments de marbre blanc séparés par une faille de verre faisant office de fenêtre, mais qui se touchent en trois points symbolisant le rapprochement des deux institutions.  « En mètres carrés, ce projet est plus grand que le mcb-a (…) or pour nous il ne s’agissait pas de faire une compétition dimensionnelle, mais plutôt de nous installer dans le prolongement de la ville, de nous cacher dans la topographie urbaine. On n’allait pas couper la vue des riverains. La question était : quelle relation une ville doit avoir avec ses musées ? Avec la culture ? On sait qu’elle est très importante, mais en même temps elle doit être légère, suave, facile » explique Manuel Aires Mateus dans une interview publiée dans le journal semestriel de plateforme 10. Son inauguration est prévue pour l’automne 2021.

Rendez-vous à retenir

Le 6 et le 7 avril prochain pour la remise des clés, le public vaudois (et d’ailleurs !) est convié à célébrer « la réalisation architecturale du bureau barcelonais Barozzi-Veiga et la fin du chantier du nouveau Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne ». Des portes ouvertes organisées pour « réveiller le bâtiment par la création artistique » et se familiariser avec « l’esprit de lieux ». Le déménagement des collections et la préparation de l’accrochage inaugural se feront dans la foulée dans la perspective d’une première exposition prévue du 5 octobre 2019 au 16 février 2020. Intitulée « Atlas-Cartographie du don » elle rendra hommage aux nombreux donateurs dont le  lègue concerne environ 10.000 œuvres.

Information : PLATEFORME 10
Canton de Vaud
Département des finances et des relations extérieures
Rue de la Paix 6
1014 Lausanne

 

Rubriques
Culture