Loyers: la tendance à la baisse se confirme

Le déséquilibre entre l'offre en appartements et l'évolution démographique va continuer d'avantager les locataires quelques temps encore. Le niveau des loyers en Suisse a baissé de 0,4% l'année dernière et devrait se contracter de 1% cette année.

L’indice du marché des loyers de homegate.ch s’est fixé à 113,6 points en janvier 2019. Les loyers proposés en Suisse ont augmenté de 0,1% par rapport au dernier pointage de décembre.

Le portail immobilier rappelle que l’activité de construction demeure forte sur territoire helvétique. De nombreux logements restent vacants, ce qui accroît la concurrence entre les bailleurs. Les loyers suivent une tendance baissière depuis 2016.

Pour 2018, le repli est qualifié de modéré. Les bailleurs institutionnels rechignent encore à accorder des baisses de loyer, par crainte de devoir procéder à des corrections de valeur sur l’ensemble de leur portefeuille immobilier.

Les ristournes les plus importantes ont été accordées dans les cantons de Thurgovie (-1,7%), Vaud (-1,7%), Genève (-1,4%) et du Tessin (-1,4%). Les Grisons (+1,3%), Uri (+1,2%), de Lucerne (+1,1%), de Schwyz (+0,7%) et de Zurich (+0,6%) ont nagé à contre-courant.

De nombreuses villes résistent encore à la tendance baissière, souligne homegate.ch, qui publie son indice en collaboration avec la Banque cantonale de Zurich.

Le creux des permis de construire constaté au troisième trimestre 2018 s’est poursuivi au dernier partiel. Ce ralentissement sera toutefois sans conséquence sur le taux de vacance des logements en location, puisque l’immigration ne pourra pas absorber l’offre supplémentaire. La situation devrait perdurer jusqu’en 2020.

Rubriques
Immobilier