ALT

Un fonds pour soutenir la numérisation

Le Conseil des Etats veut soutenir le domaine de la numérisation, notamment dans le domaine du cinéma et des films. Il a adopté mardi 10 septembre par 19 voix contre 13 une motion de Géraldine Savary (PS/VD) visant à créer un fonds de numérisation alimenté par les moyens provenant de l'attribution des fréquences de la 5G.

Une partie du patrimoine cinématographique n’est pas à disposition du public parce qu’il manque les moyens de numériser les films, regrette la Vaudoise. Cette lacune mérite d’être comblée. Les pays qui nous entourent ont fait ce travail.

L’attribution des fréquences de la 5G début 2019 a rapporté 380 millions de francs à la Confédération. Actuellement, les revenus provenant des enchères des fréquences de la téléphonie mobile ne sont pas investis dans le financement de tâches spécifiques. Cela n’est pas justifiable compte tenu des défis actuels posés par la numérisation qui ne cesse de s’étendre, estime la motionnaire.

Et de rappeler que le Conseil fédéral a laissé entendre à plusieurs reprises qu’il examinait la possibilité de créer un fonds de numérisation. Il doit à présent soumettre au Parlement la base légale nécessaire à la création d’un « fonds destiné aux projets de numérisation ».

Encouragement des médias

Une partie de ces moyens doit être allouée au domaine de la numérisation pour la création audiovisuelle de la Suisse. L’innovation numérique dans le domaine des médias ou les programmes de formation continue au niveau de la Confédération doivent profiter de ces moyens financiers.

Ces prochaines années, le besoin de ressources financières sera surtout important dans le domaine audiovisuel, du fait par exemple de la nécessaire numérisation du cinéma suisse. Donner accès à cette création revêt une grande importance du point de vue de la politique culturelle.(ats)

Rubriques
Économie Innovation