Yvan Bourgnon, Cap zéro déchet en mer

Par Christine Esseiva N°43 - Automne 2018

Conférences, newsletters, prix, labels écologiques, écogestes, le groupe immobilier SPG-Rytz participe à la prise de conscience des enjeux environnementaux. En avril, il invitait le navigateur Yvan Bourgnon à raconter sa traversée de l’océan Arctique.

Sa venue est vécue comme un événement à Genève. Yvan Bourgnon, le navigateur-explorateur, invité du Groupe SPG-Rytz, entre dans la salle de conférences sous les applaudissements. Plus de 150 personnes sont présentes. Après une brève introduction, le skipper lance une vidéo qui retrace sa traversée de l’océan Arctique en solitaire au cours des mois de juillet et août 2017, les questions et les détails viendront après. Les pires moments comme les meilleurs sont projetés. Rien n’est simple dans ce genre d’aventure. Tantôt pris dans les glaces ou la tempête, tantôt immobilisé par manque de vent ou confronté à un ours blanc, les humeurs du skipper franco-suisse sont livrées sans faux-semblants. C’en est même déstabilisant parfois, l’explorateur pleure, se lamente. Il est épuisé, stressé, poussé à ses limites physiques et psychologiques. Mais comment tout abandonner quand autour de soi il n’y a qu’un désert de glace ? Disons-le tout net, rebrousser chemin au milieu de l’océan Arctique est impossible. Dans ces conditions, la seule solution : tenir bon. Certes, au final, la victoire n’en est que plus belle… Arrivé à bon port 45 jours plus tard, après avoir parcouru 7500 km sur un bateau de 6 m, l’explorateur se jette dans les bras de son épouse et lui souffle : « Je me suis mis en danger de mort. » Les lumières se rallument. L’authenticité, la simplicité, l’engagement sincère ont conquis le public. L’exploit humain est hors du commun.

La pollution plastique
Rentré « fâché, contrarié » de son tour du monde en 2015 où le navigateur avait été confronté aux effets du réchauffement climatique et à la pollution plastique, Yvan Bourgnon a créé une association, The Sea Cleaner, un an plus tard. Son but : récolter des fonds pour créer le premier bateau capable de ramasser les déchets plastiques en mer. Quelques mois ont passé et en avril dernier la maquette du « Manta » a été dévoilée au public.
Son lancement est prévu en 2022. Yvan Bourgnon tient bon, sa mission : protéger l’environnement, nettoyer les océans des déchets plastiques et rien ne pourra le faire changer de cap ! Cette rencontre exceptionnelle fut aussi l’occasion de remettre le Prix SPG de l’immobilier durable. Ce Prix qui en est à sa 5e édition a été créé dans le but de promouvoir la formation en matière d’efficacité énergétique dans les bâtiments. Remis à un des étudiants du CAS en management de l’énergie de l’Institut des sciences de l’Université de Genève, il vise à encourager la prise de conscience et à soutenir les propositions concrètes en matière d’efficacité énergétique des bâtiments.

Prix et newsletters
Après avoir consulté une dizaine de dossiers, les membres du jury du Prix SPG de l’immobilier durable ont désigné Fiona Zimmermann comme lauréate. Ils ont particulièrement apprécié son travail de fin d’études visant à améliorer la performance énergétique d’immeubles situés dans deux communes, Monthey et Aigle, lesquelles sont labellisées « Cités de l’Énergie », et à développer des outils de diagnostic spécifiques. Outre ce prix, le groupe SPG-Rytz s’implique dans la protection de l’environnement, l’efficience énergétique et le développement durable au travers de réalisations emblématiques telles que la création — une première à Genève — d’un verger participatif à Dardagny ou la publication d’informations spécifiques en lien avec l’écologie immobilière destinées à sensibiliser ses clients. Dernièrement, le groupe a diffusé une newsletter sur les subventions accordées en 2018 aux propriétaires dans le canton de Vaud pour les inciter à rénover leur bien immobilier. Cette information sera actualisée et renouvelée en début d’année prochaine. Les newsletters sont disponibles sur le site Internet du groupe www.spg-rytz.ch/publications/newsletters/.

CHRISTINE ESSEIVA

Photo : Efficience énergétique. À l’occasion de la conférence d’Yvan Bourgnon (troisième en partant de la gauche), le Prix SPG de l’immobilier durable a été remis à Fiona Zimmermann.