L’énergie au cœur d’un voyage au Maroc

Par Christine Esseiva N°43 - Automne 2018

Dans le cadre d’une rencontre organisée entre le Maroc et la Suisse sur le thème de l’énergie et du développement durable, des représentants du groupe immobilier SPG-Rytz ont été invités à participer aux discussions.

Tout le monde est concerné par le changement climatique, et de ce point de vue la coopération au niveau international est primordiale pour encourager le dialogue, développer des synergies, engager des actions concrètes et mesurables. Dans ce contexte et depuis quelque temps déjà, la Suisse et le Maroc tiennent à renforcer leur coopération dans le secteur énergétique. Une visite de travail a été organisée fin juin de cette année, elle faisait suite à la signature d’un Memorandum of Understandig entre les deux pays en janvier. Lors de ce voyage officiel, Mme la Conseillère fédérale Doris Leuthard, cheffe du Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (Detec), a rencontré Mr Aziz Rabbah, ministre de l’Énergie, des Mines et du Développement durable du Maroc.
Selon le communiqué de presse publié après l’événement sur le site du Ministère de l’énergie, des Mines et du Développement durable du Royaume du Maroc : «Les discussions ont mis en exergue l’importance de l’expérience suisse en matière de développement durable des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique, de la logistique dans le secteur énergétique, de l’électromobilité, de la gestion des déchets, de la recherche et développement que le Maroc souhaite partager dans le cadre d’un partenariat consolidé.»

Développer des synergies
En marge de cette rencontre officielle, Mme Doris Leuthard était accompagnée par une délégation suisse composée de représentants de l’économie issus des domaines de l’énergie, de l’immobilier et du développement durable. C’est dans ce contexte que la Société Privée de Gérance (SPG), représentée par Marie Barbier-Mueller, membre de la direction, Dominique Bakis-Métoudi, directrice du département SPG Asset Development, Guillaume Ferraris, responsable environnement, et de Grégory Grobon, directeur général de SPG Intercity, ont pu rencontrer le ministre Aziz Rabbah et des acteurs clés du développement durable marocain, ainsi que le professeur Octave Nicoué Broohm, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche du Togo, et échanger sur de possibles synergies.

Virage écologique
Rappelons que le groupe immobilier SPG-Rytz a très tôt pris conscience de l’importance de l’efficacité énergétique en menant non seulement des actions concrètes au sein des immeubles sous gestion, dans les communs, notamment (ampoules énergétiques, SIG Vital vert, etc.), mais aussi en communiquant sur des écogestes permettant de réduire la facture énergétique des bâtiments. Le groupe a aussi oeuvré dans le domaine de la promotion immobilière en privilégiant des fournisseurs écoresponsables et des constructions écologiques labellisées et efficientes en matière énergétique. Toutes ces mesures se sont traduites au fil du temps par la création d’un service dédié SPG Asset Environnement. D’autres actions symboliques mais tout aussi déterminantes en termes de sensibilisation au développement durable ont été menées, comme la création d’un Prix SPG de l’immobilier durable en partenariat avec l’Institut des sciences de l’énergie de l’Université de Genève, l’organisation de conférences de deux personnalités marquantes dans le domaine de la gestion des déchets et de la protection de l’environnement: Béa Johnson, la «papesse du zéro déchet», et Yvan Bourgnon, le navigateur-explorateur et témoin du réchauffement climatique. En outre, des newsletters ont permis de communiquer sur les subventions publiques accordées en matière d’efficacité énergétique. Le but étant de sensibiliser autant les clients que l’opinion publique sur l’importance d’une consommation raisonnée et durable dans le domaine de l’immobilier.

CHRISTINE ESSEIVA

Photo : Voyage au Maroc des représentants du groupe SPG-Rytz. De gauche à droite, Grégory Grobon, Marie Barbier-Mueller, Maël Perret, Dominique Bakis-Métoudi, Guillaume Ferraris.